Le banc

Demain soir, je te veux, 
Au banc de la dernière fois
Celui où on a gravé pour la vie « les amants d’autrefois ».

Je veux sentir sur mon corps le frôlement de tes cheveux 
Résonner comme un amant amoureux 
Qui a laissé ses dernières forces là où tu sais. 

Publicités

7 réflexions sur “Le banc

  1. « Résonné » ce serait pas plutôt : Résonner… ? 🤔
    En tout cas, je trouve que ce charmant billet d’humeur possède la faculté de produire un effet sur la personne qui le reçoit, on ressent la puissance évocatrice des mots ! 😳

    J'aime

      1. Raisonner ?
        Résonner, dans le sens de produire une vibration qui engendre un son en s’accompagnant d’échos… Comme des soupirs de satisfaction qui résonnent dans le silence de la nuit, par exemple ! C’est plus sentimental, non ?

        J'aime

      2. Bin en voyant ma faute, je me suis dis que ça tombait bien c’était plus poétique comme ça, mais au départ c’était pas ce que je voulais dire.
        Bon ba je remets la première version, c’est vrai que c’est plus sentimentale.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s