Le hérisson malpoli 

Mon pied a rencontré un hérisson
Endormi sur mon paillasson.
Pour le réveiller, je lui ai dit  » ohhh mignonn, salut »
D’un oeil ouvert, il m’a traité d’hurluberlu !

« Je peux pas te répondre, je suis un hérisson
Je parle pas ta langue, espèce de con ! »
Mais je comprenais ce qu’il me disait ce malpoli
J’étais sur le cul, lui s’était rendormi.

Vraiment les hérissons de ce quartier
C’est plus ce que c’était.
De mon temps, de mes anciennes saisons
Ils se contentaient de faire le dos rond.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Emplacement Bienvenue sur mon blog ! E-mail voicharlene@gmail.com Heures © Merci de pas reproduire sans mon autorisation.
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close