Maxime Chattam, Prédateurs 

Tous les êtres humains sont névrosés, plus ou moins gravement, mais c’est une constante. Nous sommes imparfaits pour survivre à un monde imparfait.

Publicités

Une réflexion sur “Maxime Chattam, Prédateurs 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s