Elle d’amour

Un petit oiseau qui se balançait, 
S’est écrié tout essouffler : 
– Regarde la vie, malpoli !
Ne vois-tu pas l’espoir ? 
Écoute la vie, je t’en prie !

Ne lui broie pas toute son histoire.
Elle était belle et si sereine,
Que quand elle s’endormait dans son lit,
J’étais certain de voir le lendemain,
Qu’elle serait encore mon ami.

Ne jure plus que par elle,
Pique lui son sourire.
Elle te rendra le tien d’un battement d’aile.
Elle d’amour, ne te dira plus de partir. 
Elle d’amour, retiendra ton dernier soupir. 

Publicités

4 réflexions sur “Elle d’amour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s