Victor Hugo

On se plaint quelquefois des écrivains qui disent moi. Parlez nous de nous, leur crie-t-on. Hélas, quand je vous parle de moi, je parle de vous. Comment ne le sentez vous pas ? Ah ! Insensé, qui crois que je ne suis pas toi. 

Publicités

Une réflexion sur “Victor Hugo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s