Terry Pratchett, « je m’habillerai de nuit »

Elle avait entendu dire qu’avant de comprendre quelqu’un il fallait marcher un kilomètre dans ses chaussures, ce qui ne tenait pas franchement debout, car conséquence logique, il fallait s’attendre à ce que le propriétaire des chaussures se lance à vos trousses en vous accusant de lui avoir volé une paire de souliers – même si, bien entendu, vous pouviez sans doute le distancer vu qu’il serait pieds nus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :