Notes, « 9. Peu d’or et moult gueule », Boulet

Au début on est bien. Au chaud dans une petite bulle…Puis on naît. Plus de bulle. Le monde a soudain grandi. On découvre à chaque fois des murs. Des limites qu’on va tenter de repousser. Petit à petit on découvre jn univers de plus en plus vaste. On progresse de bulle en bulle. Et plus on avance, plus il faut apprendre pour survivre… comprendre les règles, s’adapter… On se voyait en explorateur actif… Mais on réalise que, prêt ou pas prêt, nos bulles éclatent une à une… Et qu’on a été projeté, nu et ignorant, dans un monde d’une effroyable complexité.

Publicités

Une réflexion sur “Notes, « 9. Peu d’or et moult gueule », Boulet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s