L’emménagement! 

J’ai emménagé dans ma maison, hier.
Manque de peau, j’étais installée sur une fourmilière.
Une fourmi est venue et m’a dit : 
« Étrangère, fais ta prière ! »

J’ai eu peur, je me suis dis : 
« Quoi ? Qu’est-ce qu’elle me veut celle-ci ? »
J’ai voulu discuter avec elle,
Mais elle s’est barrée cette impolie.

Aujourd’hui, elle est revenue,
Accompagnée de ses amies.
C’est pour me forcer à payer une dette,
Qu’elles se sont déplacées en cohue.

Une taxe d’habitation pour vivre dans ma maison.
Quelle déraison ! 
Elles m’ont dit qu’en plus ce serait comme ça chaque année.
Salée le droit de siéger! 

Mais où pourrais-je vivre ?
Sans être ivre,
Par ces obligations,
Créées par leur nation.

Je suis leur chien.
J’aboie à l’appel du nonosse,
Qui me permet de ne pas être une moins que rien.
Me vlà chien !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s