Chronique de l’oiseau à ressort de Haruki Murakami

Essayez un peu d’imaginer. Pendant vingt-six ans, je n’étais rien. C’est ce que j’ai soudain compris,  seule au fond du puit : pendant tout ce temps, la personne appelé « Moi » n’était en fait rien du tout. Je n’étais qu’une prostituée. 
Prostituée du corps, prostituée de la conscience. 
Mais maintenant, j’essaie d’entrer en possession de ma nouvelle personnalité.  Je ne suis ni un récipient,  ni une voie de passage. J’essaie de m’enraciner, moi, sur la surface de la Terre.

Lien cliquable
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Emplacement Bienvenue sur mon blog ! E-mail voicharlene@gmail.com Heures © Merci de pas reproduire sans mon autorisation.
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close