« Cornes » de Joe Hill

Comme la culpabilité se plaît à raffiner les méthodes de tortures qu’on s’inflige à soi-même, elle enfile à plaisir des perles de détails en une boucle infinie, tel un rosaire à égrener tout au long d’une vie.

Clic sur l’image pour en savoir plus sur le livre
Publicités

Une réflexion sur “« Cornes » de Joe Hill

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s